Hildegarde de Bingen, Brasseuse de Houblon

Hildegarde de Bingen (1098-1179) est une figure clé de la musique, de la pensée, et de la culture du Moyen âge. Parmi toutes ses nombreux ouvrages, Hildegarde contribue aussi à la bière grâce à l’identification des propriétés antisceptiques du houblon. Dans un certain sens, vous lui devez vos IPAs! Mais qui est donc cette dame?

Gabriel Côté / Ad medievum Aaternum

Née dans la noblesse et fondatrice de son propre monastère à Rupertsberg en 1150, Hildegarde se démarque dans le milieu ecclésiastique par son don de vision et la création de nombreux ouvrages théologiques et scientifiques. Dès l’âge de 5 ans, elle aurait bénéficié de visions et aurait sous les ordres de Dieu, en 1141, désiré entreprendre la rédaction de ces manifestations. Elle en obtiendra l’autorisation par le pape Eugène III et l’abbé Bernard de Clairvaux 6 ans plus tard.

Elle va alors prendre la plume et commencer la rédaction de nombreux ouvrages tels que: Liver Scivias(1150), Liber vitae meritonum (1163), Liber divinorum operatum (1170). Elle est la rédactrice d’ouvrages médicaux tel que: Liber subtilitatum dieversarum naturarum creaturarum qui se scinde en 2 ouvrages : la Physica et la Cause et curare qui signifie en latin les Causes et remèdes. Ces ouvrages ont été peu étudiés car Hildegarde aurait inventé une langue propre qui rendait la lecture difficile. Elle est aussi une compositrice et elle a écrit une symphonie (Symphonia caelestium revelationum), qui selon Jacques le Goff fait partie des chefs d’œuvre des chants grégoriens.

C’est aussi elle qui notera (et surtout) diffusera en occident les bienfaits du houblon comme agent de conservation du fait de ses propriétés aseptisantes. Non seulement elle a Hildegarde a étudié méticuleusement le houblon, mais elle l’a même utilisé pour brasser des propres bières! Dans son petit ouvrage Physica Sacra, en 1150, elle écrit:

“Elle est chaude et sèche et a une humidité modérée, et n’est pas très utile à l’homme car elle fait croître la mélancolie dans l’homme et rend l’âme de l’homme triste et alourdit ses organes internes. Mais pourtant, en raison de sa propre amertume, il garde certaines putréfactions des boissons, auxquelles il peut être ajouté, afin qu’elles puissent durer beaucoup plus longtemps.” 

Rajoutant à tout ceci, Hildegarde a eu une relation active avec la haute noblesse. 300 lettres avec Bernard de Clairvaux (un pillier du complexe spirituo-industriel), l’empereur Frédérick Barberousse et Sigebert de Gremblout en témoignent. Hildegarde se verra attribuer plusieurs tentatives de canonisation qui échoueront, mais le culte de ses reliques sera tout de même accepté au 15e siècle. Elle sera officiellement canoniséee en octobre 2012 par le pape Benoit XVI. Cette femme lettrée, décrite comme ayant un tempérament fort et indépendant sera considérée comme une pionnière de la médecine, de la physique, de la musique, de la théologie et de la philosophie de l’église catholique.

« Who is this woman who coming out of the wilderness like a column of smoke from burning spices? » (Pape Eugène III citant Song of Songs 3:6)

Sources: Jacques le Goff, Hommes et femmes du Moyen Âge p.199-200

Hildegarde de Bingen (sainte) (1098-1179

https://www.universalis.fr/encyclop…/hildegarde-de-bingen/

https://books.google.ca/books?id=EF4vr3pDGoIC… p. 1 Préface

(vidéo de sa canonisation) canonihttps://www.youtube.com/watch?v=8AaqRznHRwU

(vidéo du chant grégorien Hildegard von Bingen, Voice of the angel, Voice of the Ascencion) https://www.youtube.com/watch?v=v6qFCYRQKVA

Tu veux en savoir plus sur le Moyen Âge  ? Je t’invite sur mon balado ad medievum aeternum !

https://www.buzzsprout.com/1925100

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: