Köster : Revue de bière

Köster beer review Brasserie Herman

Köster est une Kölsch allemande traditionnelle (ou lagered ale) de la Brasserie Herman houblonnée avec le plus allemand de tous les houblons nobles, Hallertau Mittelfrüh. 🍺 🌱

Dès le départ, on découvre des arômes maltés absolument fantastiques qui évoquent instantanément un pain de campagne fraîchement cuit avec une croûte légèrement caramélisée. Il y a également une petite touche de miel et une herbe délicate provenant du houblon, mais elles ne nuisent en rien à l’accent mis sur les céréales.

En bouche, c’est tout simplement du pain liquide et du miel, qui se déguste en douceur avec une sensation en bouche douce, moelleuse et pleine, tout en restant légère et rafraîchissante. Enfin, un soupçon d’agrumes et un soupçon d’amertume herbacée en fin de bouche concluent agréablement le tout. Une bière absolument excellente de la part d’une brasserie qui ne fait que s’améliorer à chaque fois que je l’essaie ! 👏🏻 🤤 🥖

Le goût de la Rhénanie : Kölsch Le style Kölsch est apparu au nord de la Rhénanie, en Allemagne. La Kölsch est une bière pâle de fermentation haute originaire de Cologne (Köln en allemand), dont les origines remontent au XIXe siècle. Les brasseurs de Cologne se sont rebellés contre les méthodes traditionnelles de fermentation de la bière, courantes dans la région, et ont opté pour des procédés semblables à ceux de la bière blonde. Le résultat ? Une bière nette, claire et propre, au caractère houblonné subtil, comme celle proposée par Köster.

En savoir plus sur la bière allemande

Pour apprécier pleinement le plaisir que procure la Köster, il faut d’abord se plonger dans la riche tapisserie de l’histoire de la bière allemande. L’histoire de la bière allemande s’étend sur plusieurs siècles et se confond avec la diversité culturelle, géographique et climatique du pays. L’Allemagne, souvent considérée comme le paradis de la bière, est célébrée pour ses techniques de brassage précises et la myriade de styles de bière qui ont évolué au fil du temps.

L’éclat de la Bavière : La naissance de la bière blonde

Dans le sud de l’Allemagne, en particulier en Bavière, le développement de la bière blonde a joué un rôle essentiel dans le paysage brassicole du pays. Au début du XVIe siècle, les brasseurs bavarois ont commencé à stocker la bière dans des caves fraîches, ce qui leur permettait de produire un breuvage plus propre et plus frais, avec une durée de conservation plus longue. Cette méthode, connue sous le nom de “lagering”, a finalement donné naissance aux styles de bières blondes allemandes emblématiques que nous connaissons aujourd’hui, telles que la Helles et la Dunkel. Ces bières se caractérisent par leur douceur maltée, équilibrée par une subtile amertume de houblon, créant ainsi une bière harmonieuse et agréable à boire.

Originaire d’Angleterre, Mike Davis est venu au Québec il y a dix ans pour poursuivre ses études en histoire. Pendant ce temps il a tombé en amour avec la culture des microbrasseries québécoises, qui lui rappelle la culture des pubs anglais. Maintenant, il a un doctorat en histoire de l’Université McGill mais travaille dans le domaine de la bière en tant qu’ambassadeur de marque pour Microbrasserie 4 Origines.

Leave a Reply