La Vienna Lager au Mexique: histoire, géopolitique et révolution

C’est une histoire bien connue. L’empereur Maximilien Ier, un noble autrichien installé au Mexique par les Français, aurait introduit la Vienna Lager au Mexique pour pouvoir boire sa bière natale dans son nouveau chez-soi. Il aurait ordonné la construction d’une brasserie pour brasser des bières viennoises. La brasserie a été construite à Orizaba, Veracruz et était connue sous le nom de brasserie “La Constancia”. C’est ainsi que la Vienna Lager aurait rapidement été adoptée par tout le Mexique, expliquant pourquoi le style est si populaire aujourd’hui.

Cependant, si l’on examine l’histoire de plus près, cette version ne tient pas.

Le Pulque, boisson sacrée des Aztèques

La boisson est fermentée à partir de la sève du cactus maguey, un cactus en forme de rosette avec de grandes feuilles vertes évasées qui peuvent atteindre deux mètres de long. La plante ressemble à un essaim de tentacules figés en mouvement. La boisson est obtenue en laissant couler la sève (aguamiel), puis en la faisant fermenter pour obtenir un liquide laiteux dont la teneur en alcool est généralement comprise entre 3 et 4 %. Le résultat final, connu sous le nom de pulque, a une teneur élevée en protéines, ce qui lui a valu l’expression populaire “il ne manque qu’un degré pour être de la viande”.