Épisode 45 : L’âge d’or du Moyen Âge ou le banquet des pauvres 🍺🍻

Le 13e siècle est tout le contraire de l’image conventionnelle du Moyen Âge. Contrairement au reste de “l’Âge des ténèbres”, le 13e connaît un véritable âge d’or. Grâce à un léger réchauffement climatique et aux progrès de l’agriculture, les rendements des terres commencent tranquillement à augmenter.

Avec des paniers pleins, viennent plein d’enfants. La population d’Europe double, celle de l’Angleterre triple. On rase des forêts pour ériger des villes. Les cités se murent et se re-murent. On bâtit des bourgs, et autour d’eux des faubourgs. C’est l’essor des marchands. On commerce plus, et plus loin. Même le clergé tire son épingle du jeu. Les abbayes font des affaires en or dans la bière, le vin et les finances tandis que l’essor du pèlerinage crée les premiers circuits touristiques.

En cette rare période d’abondance, toutes les festivités deviennent un prétexte pour organiser des banquets afin de régaler la compagnie. On fait des foires, des marchés, des fêtes, des festivals, des banquets. Pas moins de 88 festivités officielles sont l’occasion de festoyer publiquement, auxquelles s’ajoutent toutes sortes d’occasions. Au total, on estime que les jours de fête représentent à peu près un quart de l’année. Dans certaines régions de France, jusqu’à la moitié des jours sont officiellement fériés.

Les banquets et les festins sont omniprésents. Toutes les occasions sont bonnes; une naissance, une visite officielle, en enterrement. Il arrive souvent que le testament d’un défunt alloue une importante somme d’argent à un banquet funéraire. On rivalise littéralement pour avoir des invités. Les banquets deviennent une compétition pour s’attirer le soutien populaire. D’un côté, l’Église veut fidéliser ses ouailles, et d’autre part, toute une coterie de ducs, de barons, maquis, comtes et vicomtes se mettent de la partie.

Pour plus de détails, consultez notre dernier épisode !

Lové dans les belles vallées de l’Outaouais, le Baron à Savon incarne aussi l’abondance! L’abondance d’une passion d’artisanat nourrie par le terroir, lait de chanvre et le café. Vous trouverez leurs produits un peu partout à Chelsey et Gatineau, mais ils livrent également dans tout le Québec.

Une petite sélection de leurs meilleurs savons éveille également notre goût de la festivité : un “martini” au parfum floral de lavande à base d’huile de noix de coco, de beurre de karité et d’huile de ricin, un “scotch” à base de café fait de charbon actif, et de bambou aux propriétés détoxifiantes, et pourquoi pas un “mimosa” à base d’huile d’avocat, huile de pépins de raisin, huile de ricin, de lait de chanvre, d’huiles essentielles et d’argile?

Nous sommes aussi sur Spotify!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: