Épisode 8: Lager pour toutes les bières 🍺🍻

🍺 🍻 Si le début du 19e siècle appartient à la Porter anglaise, le 20e siècle se passera résolument sous le règne incontesté de la Pilsner. En un siècle, le monde a chaviré d’une fermentation rapide et chaude à une fermentation lente et froide. Oubliez la bière sèche, sombre et sédimentée de l’ouvrier et du Porter. Les temps et les goûts ont changé. Le 19e siècle voit le triomphe de la bière pâle, claire et peu alcoolisée. Le maltage anglais, la technique bavaroise et l’eau unique de la Bohème vont conjurer une des bières les plus durables au monde, et faire naître un tout nouveau style de vie pour les consommateurs.

Mais cette évolution soulève une question fondamentale: Comment l’Angleterre, mère de la révolution industrielle, a-t-elle perdu son marché d’exportation au profit des grandes brasseries allemandes? Comment l’empire qui revendique les quatre coins du monde a-t-il perdu un quasi -monopole sur le pintage collectif des amateurs de houblon? C’est là-dessus que Jeremy et moi on se penche aujourd’hui tout en dégustant (vous l’aurez deviné) la bière à l’origine de cette folle aventure : une bonne vieille Pislner. En hommage à la première Pilsner, on gâte nos papilles gustatives et notre nez avec la Pislner Urquell, là où tout a commencé…

Attention: Ce podcast traite d’empire, de colonisation, de querelles de familles et d’espionnage industriel! Faites attention, la soif du monde est en jeu!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: